Récup'Kitchen

Nos chefkoks

Hanne

Als architecte en onderzoekster ben ik al langer actief geïnteresseerd in de vele creatieve en collectieve initiatieven die burgers opzetten om hun stad en/of buurt verder uit te bouwen. Recup’Kitchen is voor mij, als Brusselse, een uitlaatklep om hier zelf met veel plezier aan bij te dragen. Ik ben er rotsvast van overtuigd dat wij samen door het organiseren van inspirerende evenementen, een duurzaam en sociaal alternatief kunnen realiseren. Hoe klein onze keuken ook is, als een architecturale interventie maakt ze een statement die ruimte maakt voor ontmoeting en debat in de publieke ruimte.

Quentin

Depuis plusieurs années, j’explore différentes manières de pratiquer la citoyenneté. A travers divers projets et collectifs, j’ai eu l’occasion de m’investir tant sur le plan local qu’européen. Participer à construire du commun, le pratiquer, le partager, le révéler aux autres et le rêver me paraît essentiel pour une société plus juste, plus enviable et plus résiliente. Le gaspillage m’interpelle aussi depuis toujours et la cuisine est souvent mon lieu préféré dans la maison, avec en finalité ce qui s’y prépare (miam). Recup’Kitchen est au croisement de tous ces intérêts et est donc pour moi une initiative palpitante qui se veut être un outil commun de cuisine, de partage, de convivialité, de redistribution des surplus et de réappropriation des espaces, le tout dans une ambiance chaleureuse :-).

Mohamed

Je viens de Fes la plus ancienne ville du Maroc. J’habite prés de la friche Josaphat où il y a une activité potagère. L’idée de lutter contre le gaspillage alimentaire a donné naissance a une cuisine mobile : Récup’Kitchen (RK). C’est un projet qui a plusieurs aspects importants : récupération alimentaire, partage des idées d’ateliers cuisine, donner l’envie et la curiosité de cuisiner, redonner à la communauté, tisser des liens sociaux, et réaliser des économies.

أنا قدمت من فاس أقدم مدينة في المغرب. أعيش بالقرب من قفار جوزافاط حيث هناك أعمال نباتية. إن فكرة محاربة تبديرالطعام أدى إلى المطبخ المحمول: Récup’Kitchen. هذا المشروع يحتوي على عدة جوانب هامة: استرجاع المواد الغذائية، تبادل أفكار ورش عمل المطبخ، وإعطاء الرغبة والفضول لطهي الطعام، والعطاء للمجتمع وتطوير الروابط الاجتماعية، وتحقيق وفورات

Anna

Je viens de Berlin. J’habite à Schaerbeek et aime bien le quartier, ses petites initiatives, ses fêtes de rue, ses projets en commun et ce terrain vague de 24 hectares derrière ma maison. Récup’Kitchen, pour moi, c’est concourir à une société plus sociale, juste et durable. C’est un espace de rencontre et de convivialité. On peut construire et être créative, bavarder, cuisiner, prendre un verre, débattre la participation des citoyens et de l’utilisation d’espace public pendant que les enfants jouent joyeusement dans la boue. 🙂

Maïté

Nouvelle venue à Bruxelles, j’ai posé mes valises à Schaerbeek. Mais je ne voulais pas seulement y poser des valises, j’avais besoin de m’ancrer autrement dans mon quartier. Je suis tombée un peu par hasard sur cette friche et je m’y suis sentie bien. Je me suis donc engagée dans le projet de récup’kitchen parce que j’adore partager la cuisine, parce que j’ai besoin de mener à bien des projets qui ont du sens,… et parce que je n’aime rien tant que boire un thé à la menthe sur des rondins de bois!

Mathieu

J’ai emménagé à Schaerbeek en 2011. J’y ai découvert – quelques mois plus tard – un petit bout de campagne, à deux pas de chez moi, perdu au milieu de la ville et que l’on appelle “friche Josaphat”. En 2015, on a décidé avec quelques voisins d’y organiser des activités potagères. Il nous manquait un toit et un lieu pour cuisiner. Et, c’est alors qu’est né Récup’Kitchen. J’aime ce projet, pour les rencontres que ça provoque. La cuisine, ça rapproche. 🙂

Paula

Paula, photographe, j’habite Schaerbeek et les friches m’habitent comme les derniers terrains vagues de mon enfance prolongée. Je soutiens Récup’ Kitchen pour la poétique et la convivialité du concept, pour l’énergie, l’enthousiasme et la solidarité autour du projet et parce que j’aime les caravanes hors camping.

Annie

Je suis percussionniste (Bouteilles Percutées) et dessine des planches BD (Humour social). Je me suis formée dans les ressources humaines. J’ai travaillé dans un Centre de Coworking. Là, j’ai rencontré plusieurs Start up. Me suis intéressée à l’intelligence collective, aux habitats regroupés, aux projets qui font sens. C’est comme ça que j’ai entendu parlé de Recup Kitchen. Aujourd’hui je participe à l’évolution du projet en offrant un regard extérieur par le dessin et en imaginant des expériences interactives avec les percussions corporelles ou autres.

Ariane

Ariane, artiste (photo, écriture, musique) et professeur, bruxelloise après quelques années à Londres, je me suis intéressée au projet Recup” Kitchen en ce début 2016, touchée par la joie de vivre et les belles idées des gens ayant formé ce projet !

Fouhad

Per hoc minui studium suum existimans Paulus, ut erat in conplicandis negotiis artifex dirus, unde ei Catenae inditum est cognomentum, vicarium ipsum eos quibus praeerat adhuc defensantem ad sortem periculorum communium traxit. et instabat ut eum quoque cum tribunis et aliis pluribus ad comitatum imperatoris vinctum perduceret: quo percitus ille exitio urgente abrupto ferro eundem adoritur Paulum. et quia languente dextera, letaliter ferire non potuit, iam districtum mucronem in proprium latus inpegit. hocque deformi genere mortis excessit e vita iustissimus rector ausus miserabiles casus levare multorum.